Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/09/gloutons-dragons-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/the-sun-is-also-star.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/agence-confettis-meme-pas-peur.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/si-belle-mais-si-morte.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/la-servante-ecarlate.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/la-saga-des-elements-tome-2-sanctuaires.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/le-couple-da-cote.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-chemin-des-collines.html

mercredi 14 juin 2017

Les enquêtes de l’inspecteur Higgins, tome 15 – L’assassinat de Don Juan

Titre du roman : Les enquêtes de l’inspecteur Higgins, tome 15 – L’assassinat de Don Juan

Auteur : Christian Jacq

Nombre de pages : 198

Mon édition : J Éditions

Genre : Policier

4ème de couverture : 

Assassiner Don Juan : n’était-ce pas la seule solution pour l’empêcher de nuire ? Incarné par le baryton Pietro Luigi lors d’une représentation exceptionnelle au célèbre festival de Glyndebourne, Don Juan attire les mélomanes du monde entier dans un cadre bucolique.
Pietro Luigi compte triompher sur la scène, après avoir tué le Commandeur ; mais ce dernier ne reviendra-t-il pas de l’au-delà pour châtier le criminel ?

Mozartien de longue date, Higgins est confronté au milieu de l’art lyrique où, cette fois, les tensions sont allées jusqu’à un meurtre des plus spectaculaires.

Ce que j’en pense :

Pietro Luigi est un chanteur d’opéra opportuniste et sans talent. S’il a réussi, c’est grâce à son réseau étendu et à son argent. C’est ainsi qu’il a obtenu le rôle de Don Juan, un rôle aussi prestigieux que demandé, ce qui n’est évidemment pas du goût de tout le monde. Menacé de mort, il demande la protection de Scotland Yard… et c’est Marlow qui hérite de l’affaire. Ce dernier, n’étant pas très à son aise dans le monde lyrique, demande l’aide d’Higgins. Mais bien vite, ce qui ne devait être qu’une mission de protection se transforme en investigation pour meurtre…

En effet, Pietro Luigi a été tué sur scène, alors qu’il interprétait Don Juan. Les enquêteurs en arrivent à la conclusion qu’il a été empoisonné. Mais par qui ? Car les suspects sont légions ! Personne n’appréciait cet homme et tous avaient au moins une bonne raison de le vouloir mort. Loin d’être intimidé par le monde de l’art lyrique - dont il est fin connaisseur - Higgins ne se laisse pas démonter par cette enquête. Il ressort son fameux petit carnet noir, son crayon bien taillé, sa patience méthodique et s'attaque à ce nouveau mystère.

En conclusion, un tome à la hauteur de mes espérances. C’est un réel plaisir de retrouver l’impulsivité de Marlow contrebalancée par le flegme d’Higgins. Encore un bon moment de lecture !

Appréciation globale :
Belle enquête !

Se le procurer :

& Enjoy

2 commentaires:

  1. Moi qui n'ai jamais été tentée par cet auteur, tu me donnes envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà une excellente nouvelle ! :P
      Moi j'ai hâte de découvrir l'auteur du côté "égypte" de son oeuvre ^^

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !