Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-vertige-des-falaises.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/starters-livre-ii-enders.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/quart-de-frere-quart-de-sur-tome-2-mon.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/princesses-power.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/red-queen-tome-2-glass-sword.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/les-enquetes-de-linspecteur-higgins.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/une-enquete-trepidante-du-club-wells.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/la-chine-en-12-recits.html

dimanche 30 avril 2017

Lazy Sunday #6 avec La Roseraie de Joséphine et autres jardins merveilleux de l'Histoire


J'ai découvert le concept sur le blog De la plume au clic de Nova Baby, et comme il m'a bien plu je m'y mets moi aussi... :)

Le but ? Vous faire une présentation rapide de ma lecture en cours, ou de celle que je viens de terminer, et vous appâter avec un petit extrait pris (plus ou moins) au hasard en attendant la publication de la chronique complète.

Mieux vaut tard que jamais ! Reprise du blog en douceur avec un petit Lazy Sunday tardif pour vous présenter ma lecture en cours. :)

***

 

La Roseraie de Joséphine et autres jardins merveilleux de l'Histoire de Renée Grimaud
Prisma (2017) - 240 pages
Essais - Documentaire historique


Pour le palais des Tuileries, Catherine de Médicis fit aménager un jardin à l’italienne où elle s’entretenait en toute discrétion avec ses secrétaires d’État. André Le Nôtre défia forêt et marécage avant de créer à Chantilly des miroirs d’eau qui éblouirent ses contemporains. Louis XIV aimait déambuler dans son potager et y cueillir dès mars les premières fraises.
Quant à l’impératrice Joséphine, passionnée de botanique, elle collectionna de précieuses variétés de roses au château de Malmaison.

Des vergers de Charles V aux serres royales de Léopold II, en passant par les fontaines de la villa d’Este, Renée Grimaud dévoile toute la magie de ces jardins hors du commun, synonymes à la fois de pouvoir et de raffinement.

 
« Perdue au milieu du sable brûlant, la reine de Babylone a bien l'intention de mourir de chagrin.
Nabuchodonosor ne peut supporter de voir s'éteindre ainsi la femme de sa vie. Pour plaire à son épouse, il est décidé à construire un paradis frais et vallonné comme une montagne de Médie, un fabuleux jardin à la végétation suspendue entre ciel et terre, dût-il décimer à la tâche manoeuvres et esclaves. »
p. 15

& Enjoy

2 commentaires:

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !