Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/asterix-et-la-transitalique.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/seules-les-femmes-sont-eternelles.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/gloutons-et-dragons-tome-3.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/les-adieux-la-reine-lecture-commune.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/paris-toujours.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/les-fleurs-du-repentir.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/ou-est-passee-lola-frizmuth.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/paris-le-retour.html

samedi 28 janvier 2017

Ce que je sais (enfin !)

Titre du roman : Ce que je sais (enfin !)

Auteur : Carrie Hope Fletcher

Traduit par : Julie Lopez

Nombre de pages : 332

Mon édition : Albin Michel

Genre : Témoignage

4ème de couverture :

J’ai foncé tête baissée dans les galères que rencontrent toutes les adolescentes : le harcèlement, les garçons, la pression des aînés, les amis, les ennemis, les amiennemis… Et quand je vous regarde, vous qui êtes en train de vivre toutes ces choses, j’ai l’impression d’être coincée du mauvais côté de l’écran d’ordinateur… mais ça, c’était avant !
 
 
Ce que j’en pense :

Je me suis lancée dans cette lecture par curiosité, sans rien connaître de cette youtubeuse, et avec – je dois bien l’admettre – quelques a priori. Et j’en ressors totalement sous le charme. Dans ce livre, Carrie Hope Fletcher partage avec ses lecteurs tout un tas de conseils émaillés d’anecdotes personnelles illustrant son propos. De nombreux thèmes sont tour à tour explorés : les garçons, internet, la notoriété, les amis, le harcèlement…
Il y a tant de malheurs qu'on ne peut pas contrôler dans ce monde, alors n'en rajoutons pas. Il existe tant de raisons de sourire. Il faut simplement choisir de les voir.
p. 263
L’auteur le fait à sa manière, c’est-à-dire, en puisant dans son expérience personnelle, en partageant avec nous ses erreurs et ce qu’elle en a tiré. Et ce qui m’a beaucoup étonnée dès les premières pages, c’est la grande sagesse dont elle fait preuve. Elle donne vraiment de bons conseils, des conseils qu’on a tendance à oublier même lorsqu’on les connait déjà… Ce n’est pas pour autant une lecture barbante et moralisatrice. Carrie est drôle. Elle utilise un ton enjoué où son dynamisme transparaît à chaque instant.

Ce que je sais (enfin !) est donc un « guide » pour les plus jeunes. Et bien qu’il arrive un peu tard pour moi, j’ai beaucoup apprécié cette lecture. L’auteur m’a tout de suite été sympathique. Je me suis reconnue en elle et en ses discours à de nombreuses reprises. C’est vrai que sur certains thèmes elle tourne un peu en rond, répétant plusieurs fois la même chose, mais on ne peut pas trop lui en vouloir… d’autant plus qu’elle aussi est une Potter addict !
Comme Lily et Harry Potter. Quand Lily est morte en essayant de sauver son fils, l'amour qu'elle avait pour lui était si fort que la trace qu'il a laissée l'a protégé et l'a empêché de se faire tuer. Bien sûr, le monde magique de notre ami HP est un peu (bon, d'accord, très) différent du nôtre. Les éclats d'obus [traces de nos souvenirs les plus puissants] laissés par nos expériences ne nous seront probablement pas d'une grande utilité lorsqu'un fou essaiera de nous empaler avec un bout de bois trouvé au parc et qu'il prendra pour la baguette de Sureau. CEPENDANT, ils peuvent énormément nous affecter, ne serait-ce que d'une façon moldue.
p. 288
En conclusion, un guide parfait pour les collégiens et les lycéens. Il est agréable à lire et aborde un grand nombre de problématiques adolescentes. Si seulement les jeunes suivaient la moitié de ses conseils, leur vie serait moins « dramatique » !

Appréciation globale :
Parfait
Se le procurer :

& Enjoy

2 commentaires:

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !