Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/la-sur-du-roi.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/a-nous-deux-paris.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/09/gloutons-dragons-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/the-sun-is-also-star.html

mardi 8 mars 2016

La drôle d’évasion

Titre du roman : La drôle d’évasion

Auteur : Séverine Vidal

Illustrateur : Marion Puech

Nombre de pages : 153

Mon édition : Sarbacane (Collection Pépix)

Genre : Jeunesse

4ème de couverture :

Cette année, Zach passe ses vacances à San Francisco avec ses parents. Ce qui l’intéresse surtout, c’est de visiter la prison d’Alcatraz, devenue un musée. Une prison dont PERSONNE ne s’est jamais évadé. Personne ? Pas d’accord ! Après tout, les trois célèbres « évadés d’Alcatraz » ont bien réussi, non ?
Zach en est certain, et il va le prouver. Le plus dur sera de se faire enfermer après la visite… Ensuite, il y arrivera : il a tout prévu. Enfin, tout, sauf que les fantômes s’en mêlent !

Ce que j’en pense :

Zach est un petit garçon passionné par la prison d’Alcatraz. Cette prison réputée pour ne laisser s’échapper aucun prisonnier. Enfin, presque aucun… car Zach est persuadé que les « évadés d’Alcatraz » s’en sont sortis vivants. Impossible pour lui qu’ils se soient noyés comme le prétendent les autorités… et il veut le prouver. Du coup, il va manipuler ses parents pour passer les vacances à San Francisco et visiter la prison. Il met sur pied un plan imparable et prévoit tout. Ou presque… qui pouvait prévoir que des fantômes s’inviteraient ?

Ce roman nous entraine dans une belle aventure, mais qui s’inspire de faits réels. Une évasion qui semble totalement insensée et tirée par les cheveux quand on connaît les détails : tunnel patiemment creusé à la petite cuillère, radeau construit avec des imperméables cousus ensemble et gonflé avec un accordéon… Tout a été planifié et préparé pendant deux ans. On revit donc cette fabuleuse évasion aux côtés de Zach.

Parlons justement de Zach. Sa vénération pour les trois célèbres prisonniers n’a rien de malsain, au contraire, cela le rend touchant. Il les voit avec son âme d'enfant. C’est un grand rêveur qui s’est pris de passion pour cette rocambolesque évasion et qui décide de prouver sa viabilité. Il veut que justice soit rendue à l’inventivité de ses trois « héros ».
« C’est bien joli de jouer les génies de l’évasion, mais après faut assumer. Et là… j’assume pas. D’habitude j’ai des visions, en lisant je pars loin, je m’imagine en héros ; là, les fesses dans une mer à 6 degrés, j’ai des fantasmes de bouillotte, de couette à motifs et de bisou qui console. » (p. 114)
De plus, la petite touche de fantastique ajoutée par les fantômes est extrêmement bien trouvée. Car comme Zach, on ne sait plus ce qui fait partie de la réalité et du rêve. La frontière entre les deux est floue, ce qui rend toutes les interprétations possibles…

En conclusion, un excellent roman jeunesse. J’ai pris énormément de plaisir avec cette lecture. D’autant plus que j’ai appris beaucoup de choses sur la prison d’Alcatraz et sur ces trois célèbres évadés. C’est ce qui est bien avec les romans s’inspirant de faits réels !

Appréciation globale : 
Prenant
Se le procurer :

& Enjoy

6 commentaires:

  1. J'avais adoré cette petite lecture, et j'ai hâte de me plonger dans la suite des aventures de Zach :D J'aime beaucoup le fait que ce soit inspiré de faits réels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, c'est un vrai plus que ce soit inspiré de faits réels !! :D

      Supprimer
  2. J'ai a-do-ré ce Pépix géant !! :D

    RépondreSupprimer
  3. Ca a l'air super drôle pour le public concerné ça dis-donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grave ! Cela a été une excellente surprise, je ne m'attendais pas à rire/sourire autant et avec une aussi bonne qualité ! :)

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !