Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/04/la-saga-des-elements-tome-1-les.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/moi-et-ma-super-bande-tome-3-une-sortie.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-famille-trop-dfilles-tome-15-anna-la.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/linterrogatoire-ou-ce-qui-sest-vraiment.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/moi-et-ma-super-bande-tome-2-tous-en.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/la-decision.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/flying-witch-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/03/the-vanishing-girl-tome-1.html

mardi 1 mars 2016

À l’endroit où elles naissent

Titre du roman : À l’endroit où elles naissent

Auteur : Diane Peylin

Nombre de pages : 404

Mon édition : Pocket

Genre : Contemporain

4ème de couverture :

Le 5 novembre 1978, Eva et Miangaly naissent à des milliers de kilomètres l’une de l’autre.

De France à Madagascar, de l’enfance à l’âge adulte, chacune avec ses chances et ses manques, elles vont faire l’apprentissage de la vie.

Deux destins parallèles que tout sépare et que, pourtant, tout rapproche : plus qu’une date de naissance, Eva et Miangaly partagent une même rage de vivre, une même soif d’espoir et d’amour.


Ce que j’en pense :
« Tout n’est pas si simple. Les pauvres rient et les riches s’ennuient. Le sol que l’on foule n’est pas toujours le bourreau qui nous détruit. Et si le responsable était ailleurs ? » (p. 403)
Deux petites filles naissent le même jour, dans des conditions et des situations familiales très différentes. La première, Eva, voit le jour dans un hôpital français, la deuxième, Miangaly, au pied d’un arbre à Madagascar. Miangaly perd sa mère à la naissance, mais elle est très entourée et chérie par sa famille, Eva, elle est presque abandonnée, livrée à elle-même dans une famille froide et rigide. On suit donc ces deux filles, de la naissance à l’âge adulte, on est témoin de leur vie.
« Elle commença par reconnaître qu’il y avait de belles choses dans le monde des vazahas [étrangers à la peau claire], que tout était clinquant, propre et bien repassé et qu’ils avaient effectivement de quoi faire envie. Mais elle lui expliqua que le bonheur, ce n’était pas ça et elle n’hésita pas à grossir le trait pour que la persuasion fonctionne. » (p. 77)
Le début est très très fort en émotions. Les deux premières parties du livre sont puissantes et touchantes. On y voit le monde avec des yeux d’enfants, sans le recul des adultes… et on se prend quelques baffes devant certaines évidences qu’on a tendance à oublier. Mais étrangement, j’ai trouvé que ce roman allait decrescendo. C’est-à-dire que plus on avançait dans l’histoire, plus les deux filles grandissaient et moins elles me touchaient. Leurs sorts m’importaient de moins en moins, comme si je me détachais d’elles.
« - Je suis parfaite, répéta Eva dans sa petite tirée à quatre épingles.
Elle aurait préféré des mots comme jolie ou mignonne. Parfaite, pour une fille de huit ans, ça ne voulait rien dire, surtout de la part d’une maman. » (p. 90)
Malgré cela, j’ai apprécié Eva et Miangaly. Car ce sont deux filles, puis femmes, qui se battent contre le destin et la fatalité. Elles ne veulent pas se contenter de ce que la vie leur a donné. Ce sont de vraies combattantes qui ne reculent devant rien pour atteindre leur but. Leur courage est admirable. De plus, ce roman montre d’une très belle manière que l’argent ne fait pas tout, que le bonheur est ailleurs.
« Il faut être fort pour ne pas se perdre. Notre chemin n’est pas tracé même si l’on naît du bon côté. Pile ou face. Encore faut-il avoir une pièce dans sa besace. » (p. 403)
En conclusion, un roman fort et puissant qui donne une vraie leçon de vie. Eva et Miangaly sont touchantes et leurs histoires sont prenantes, même si une fois adultes elles m’ont moins intéressée. De plus, la plume de Diane Peylin est bien agréable.

Merci à Pomfresh pour cette belle découverte !

Appréciation globale : 
Puissant et captivant

Se le procurer :

& Enjoy

6 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout, merci de la découverte tentante :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans la personne qui me l'a prêté en m'assurant qu'il fallait que je le lise (et elle avait bien raison) je serais totalement passée à côté ! J'espère que tu auras l'occasion de le découvrir !! ;D

      Supprimer
  2. Moi aussi j'ai adoré et pourtant la mention sélection femme actuelle n'est pas très vendeuse pour des lectrices C'est vrai qu'une fois adulte on est moins intéressé mais malgré tout les rencontres d'Eva sont quand même sympathiques. bonne lecture!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de voir que je ne suis pas la seule à l'avoir ressenti de cette manière ! :) Il est clair que même s'il y a ce petit bémol, cela reste une bien belle lecture :D

      Supprimer
  3. Tu me donnes un peu l'eau à la bouche, là... xD C'est maaaaaaaaaal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est biiiiiiiiiiien ! Surtout te connaissant, je suis sûre que tu l'adorerait... c'est plus ton style que moi, alors si moi j'ai adoré toi tu vas surkiffer :P

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !