Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/la-chine-en-12-recits.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/les-animaux-fantastiques-le-texte-du.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/lecture-commune-1-un-havre-de-paix.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/operation-pantalon.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/jour-de-pluie.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/mork.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/la-roseraie-de-josephine-et-autres.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/05/une-femme-sous-surveillance.html

vendredi 7 mars 2014

Comme des images

Titre du roman : Comme des images

Auteur : Clémentine Beauvais

Nombre de pages : 204

Mon édition : Sarbacane

Genre : Contemporain, Drame

4ème de couverture :

Il était une fois…
des ados sages comme des images, au prestigieux lycée Henri IV à Paris. Un lycée où les élèves, dès la seconde se voient déjà en avocat, en médecin, en ministre.

L’histoire commence le jour où Léopoldine a rompu avec Timothée pour Aurélien. Ou bien le jour où Timothée, par vengeance peut-être, a envoyé un mail avec une vidéo de Léopoldine à tout le monde. Ses amis, sa sœur jumelle Iseult, les profs, les lycéens, les parents : 
tout le monde.

Ce que j’en pense :

Il y a un corps dans la cours du lycée Henri IV. (p. 10)
Le début ne laisse aucune zone d’ombre, cette histoire va mal finir. Pourtant le mystère reste entier : qui ? comment ? pourquoi ? C’est pour répondre à toutes ces questions que l’on se lance dans le roman. On fait alors la connaissance de la narratrice qui est en constante admiration devant Léopoldine – petite star égocentrique, de la sœur jumelle de Léopoldine, Iseult, de Timothée, l’ex de Léopoldine, d’Aurélien, nouveau petit ami de Léopoldine. Oui, tout tourne autour de cette dernière.

La petite communauté élitiste du lycée Henri IV est secouée par un drame. Une vidéo très intime mettant en scène Léopoldine a été largement, très largement diffusée, sur internet. Dans un univers où seule compte la réputation, l’image que l’on renvoie aux autres et où les relations entre pairs sont régies par cette loi – on n’est pas ami avec n’importe qui – c’est un coup dur.

Dans un style assez particulier – on a vraiment l’impression que c’est la narratrice, une adolescente pas très dégourdie qui refuse de voir l’évidence, qui parle – Clémentine Beauvais nous fait vivre cette journée infernale. Car oui, l’action ne se déroule que sur une journée. LA journée. Celle qui commence par la diffusion de la vidéo et se termine par un corps brisé dans la cour du lycée. C’est un rythme intense, mais il y a tout de même plusieurs flash-back afin que l’on puisse bien comprendre ce qui se joue dans l’instant ainsi que des petits interludes : reproduction du règlement intérieur, lettres, mails, commentaires youtube, qui permettent de comprendre les non-dits.

Aux premiers abords on pourrait croire que c’est un roman qui dénonce le cyber-harcèlement et le danger des réseaux sociaux et d’internet. Ce qui est faux. Bien sûr, on y pense en le lisant, mais ce que ce livre semble pointer du doigt en premier lieu, c’est la course à la réussite, la pression qui est mise sur les frêles épaules des élèves, dès le collège. Et à cela s’ajoute l’importance que l’on donne à la réputation et à l’image, au paraître.

En conclusion, un roman assez dérangeant, qui continue d’interpeller longtemps après sa lecture.

Appréciation globale : 
Perturbant mais réaliste
Se le procurer :

& Enjoy

14 commentaires:

  1. J'aime bien les livres qui restent plusieurs jours en tête après les avoir terminé et qui font bien réfléchir... j'ai bien envie de me laisser tenter du coup ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il te tente fonce :P L'auteur s'empare très bien du sujet :)

      Supprimer
  2. Je vois que de très bons avis sur ce roman , un de mes futurs achats je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'apprécieras alors :)

      Supprimer
  3. Je n'en avais pas entendu parler mais ton avis m'intrigue...Je me laisserai bien tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien ravie de t'intriguer ainsi :D J'espère que tu aimeras si tu tentes :)

      Supprimer
  4. Je l'ai déjà croisé plusieurs fois sur la blogo et il m'interpelle... pourquoi pas! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il fait de plus en plus parler de lui :)

      Supprimer
  5. Je l'ai lu récemment et c'est vrai que c'est un roman perturbant et marquant. Je suis entièrement d'accord avec ton analyse sur la pression qui est la leur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça :) On en sort pas indemne !
      Merci :)

      Supprimer
  6. J'hésite... Tu me le conseilles ou pas ? ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est assez space, mais je pense qu'il peut te plaire !!

      Supprimer
  7. c'est un one-shot? Il me tente bien aussi. Ton blog aura gonflé ma wish list cette nuit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui, un one-shot :)
      Il est bien, un peu dérangeant, sans doute, mais intéressant !
      Je suis ravie d'avoir fait gonflé ta WL, c'est un beau compliment pour moi :D

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !